viewfinder_20537157ecMalsain un jour, malsain toujours. Viewfinder, de Ayano Yamane, est un manga (Yaoi je précise) qui est sorti en volume relié en décembre dernier et dans lequel on suit les aventures trépidantes du jeune photographe Akihito Takaba. L’histoire est somme toute assez simple, même si l’intrigue se complexifie au fil des tomes. Pour faire bref, nous suivons les mouvements d’Akihito qui est à la recherche d’un scoop qui boosterait sa carrière. Lorsqu’il tombe sur un gros poisson tel que Asami Ruyichi, dirigeant du Shion, un club très sélectif, et surtout agent important de la mafia japonaise, il pense obtenir le scoop du siècle. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il est difficile de sortir indemne de telles fréquentations, surtout lorsque l’affaire implique un vol de données importantes, et que la mafia chinoise s’en mêle à son tour.

Ceci dit, je dois mettre un avertissement (qu’on sache un peu à quoi s’en tenir). Je dirais qu’il ne s’agit pas du tout d’un manga yaoi (homme x homme) tout mignon, plein de fleurs et de cœurs rouges. Dès le premier chapitre, on a droit à une scène de torture SM très hard, avec ustensiles et tout [perverse, moi ? Naaaaaaaaan, pas possible], qui pourrait choquer. (Non, vous n’aurez pas d’images !) Bref.

Ce que j’aime dans ce manga, ce sont les graphismes, très réalistes ; les expressions des personnages sont très travaillées. Les personnages ont leur caractère propre. Bon, je l’avoue, j’ai vu Feilong Laoban sur la couverture du second tome. Et j’ai craqué.

Liu_FeiLong___ViewFinder_by_yOnEkurA91Enfin passons. Les contrastes entre les trois personnages principaux sont très accentués, notamment dans la façon dont est dépeint Akihito, d’apparence frêle et malingre, quand Asami et Feilong sont plutôt grands et baraqués. Malgré la violence indiscutable des relations entre Akihito et Asami, la complexité de l’intrigue les fait évoluer, et il est finalement difficile de les haïr tous. Leurs expressions réalistes doivent y être pour beaucoup… (Je précise qu’Asami a été élu personnage préféré des lectrices).

Néanmoins, il y a quelques petites choses qui me gênent quand même un peu. Tout d’abord, la composition du volume relié : l’histoire principale concernant Akihito ne prend que très peu de place, le reste du manga est un recueil d’extraits d’autres histoires en cours de l'auteur, ce qui s’avère déstabilisant lorsque l’on s’attend à avoir le chapitre suivant en tournant la page. C’est perturbant et frustrant, puisque du coup on attend toujours la suite.                  

Deuxièmement, la lecture du manga n’est pas si aisée que ça puisqueayano_yamane_divers_015 tout simplement les indicateurs temporels manquent à l'appel. On ne sait pas combien de temps s’est écoulé entre deux événements, s’il s’agit de deux jours ou deux mois. Ça aussi, c’est perturbant.

Enfin, troisième petite chose, je trouve que l’histoire devient vraiment captivante à partir du tome trois, ce qui est quand même assez tardif. Et il n’y a  que de l’action, pas de scène reposante où, pendant deux minutes, on pourrait tranquillement apprécier la quiétude d’un appartement chauffé. Ici, le lecteur ne cesse de courir après Akihito (ça doit être la fougue de la jeunesse, ça.) [Ou pas].

Ceci étant dit, je 481617trouve que c’est un manga bien sympathique dans le genre « descente aux enfers », avec pour morale « la curiosité est VRAIMENT un défaut dangereux ». Mais si vous voulez céder à la tentation… vous ne serez sans doute pas déçu(e)s. Et puis, rien que pour les beaux yeux de fauve d’Asami, ça vaut le coup de tenter l’expérience. Bref, n’oubliez pas qu’il ne faut pas être non plus trop curieux… ou ce sera à vos dépens...

Demandez à Akihito

=D