Bonjour les gens, en cette radieuse journée, comment allez-vous ? Me tapez pas, me tapez pas ! Je sais que je suis légèrement en retard. En fait, je le suis tout le temps. C’est minable.

mulan_shirt_d235805867687412364i0_5Bref, passons. Aujourd’hui, vu que31982145 nous sommes – étions – en vacances (naaaaaaaaaaaaaan), j’ai fait main basse sur quelques films la semaine dernière, dont Mulan, paru en 2009 en Chine, et réalisé par Jingle Ma. Oubliez la version Disney où tout est rose avec des fleurs et des Bisounours, parce que ce n’est pas le cas dans ce film.

 

Ici, Hua Mulan (son vrai nom soit dit en passant), est une jeune femme intrépide qui n’a peur de rien ni personne, et surtout pas de l’étiquette. Lors de la guerre contre30081_mulan_hua_mulan__doc4b0d5f3733685052863888 les Rourans, des pilleurs de champs de bataille qui, étant en nombre conséquent, décident d’envahir la Chine impériale, Mulan, pour protéger son père invalide, revêt son armure et part à sa place au camp d’entraînement. Sachant qu’introduire une femme dans les limites du camp est passible de peine de mort, Mulan doit faire preuve d’ingéniosité pour ne pas être découverte. Et surtout, il faut lutter contre les Rourans pour protéger le pays.

Hua_Mulan_04Les passages de guerre ne manquent pas, mais même si l’on ne voit pas trop de sang, il y a tout de même l’aspect violent de la réalité. Oubliez l’armée ensevelie par la neige, sans aucune perte humaine pour les « gentils », les pétarades rigolotes de Mushu le dragonnet et du criquet, en sachant que les seuls à mourir seront les « méchants ».

Doublée d’une réalité bien plus sanglante qu’on ne l’aurait imaginé, Mulan est cependant un film réaliste et touchant. La beauté d’une histoire d’amour  incroyable entre Hua et Wentai, un soldat de l’armée, et toujours protégée par frère Tigre, son ami d’enfance, les personnages sont touchants et attachants. Les scènes de mise à mort en sont d’autant plus violentes.

tumblr_lf6ug3KJNe1qbu6bto1_500Avec ça, un panorama vaste, des rebondissements tout au long du film, et des scènes épiques qui rendent l’histoire émouvante, ainsi que le caractère fougueux et intrépide de la jeune femme guerrière, tiennent le spectateur en haleine du début à  la fin.  Je préviens juste qu'il s'agit d'un film asiatique, le jeu des acteurs est donc parfois assez statique, mais une fois habitué, c'est un vrai plaisir. Enfin, l'histoire d'amour est magnifique, même si cruelle et triste. Mais non, je ne spoile pas. 

 

En bref, Mulan reste un de mes films préférés, et a détrôné Tigre et Dragon, et les p17250235646177438057rouesses que cette jeune femmes accomplit sont presque un modèle. Seul bémol peut-être : ça ne se termine pas comme je l'aurais espéré. Mais bon... Je ne suis pas réalisatrice, aux dernières nouvelles. Donc voilà,  si vous êtes seul(e)s un samedi soir, que vous avez seulement envie de pleurer sans savoir pourquoi, je vous le conseille vivement (sans oublier les mouchoirs et la boîte de chocolats, profitez-en c'est Pâques).